Capsules d'information

Actions de l'AQVE en lien avec la modification à la Loi sur les géologues

Le 28 mai 2012, le projet de loi 77, soit la Loi modifiant diverses lois professionnelles et d'autres dispositions législatives dans le domaine des sciences appliquées  a été présenté à l'Assemblée Nationale du Québec. Ce projet de loi est d'intérêt particulier pour l'Association Québécoise de Vérification Environnementale (AQVE) dans la mesure où il propose notamment des modifications à la Loi sur les Géologues.

Agrément – rappel chronologique

Première table ronde (mai 1992)

  • Personnes intéressées à voir la vérification environnementale se doter de standards et d’une plus grande discipline
  • Donneurs d’ordres, consultants, banquiers, registraires, assureurs
  • Incorporation le 7 juillet 1993

Développement des critères de VEA au cours de 1994 (adoption en février 1995)

Signature d’un Mémoire d’entente avec l’ACVE en octobre 1996

Division des critères en VEA et EESA pour s’harmoniser avec l’ACVE

Conseil patronal de l'environnement du Québec

L'AQVE est membre du Conseil patronal de l'environnement du Québec (CPEQ). Outre les nombreux bénéfices découlant du membership au CPEQ, l'objectif premier de notre participation au CPEQ est de faire connaître l'Association et ses agréés aux autres membres du CPEQ et de participer à certains de ses comités pour faire la promotion de la vérification environnementale et de la pratique des agréés de l'AQVE.

Félicitations à Madame la Ministre Chassé

« L’Association québécoise de vérification environnementale (AQVE) souhaite offrir ses plus sincères félicitations à Madame MarieChantal Chassé à l’occasion de sa nomination au poste de ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques au sein du nouveau gouvernement du Québec. De nombreux défis attendent Madame Chassé et l’AQVE, la seule entité du domaine de l’environnement accréditée par le CCN. »

Formation – Université de Sherbrooke

Les critères d'agrément exigent que les candidats suivent une formation spécialisée en vérification environnementale, en particulier en ce qui touche les aspects juridiques de la vérification.

Guide de préparation d’une description de projet désigné en vertu de la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale

L’Agence canadienne d’évaluation environnementale a publié un Guide de préparation d’une description de projet désigné en vertu de la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale.

Les membres de l'AQVE reçoivent un rabais de 25% sur la première année d'abonnement à NimonikApp.ca

NimonikApp.ca est un outil de gestion environnementale à vocation interactive, accessible en ligne, permettant aux entreprises d’identifier, de suivre et d’analyser les développements réglementaires qui surviennent au Canada et dans les provinces où les clients exploitent leurs activités. Gérez sans effort la tenue de vos registres légaux et des aspects et impacts environnementaux (ISO 14001).



L’agrément est un titre reconnu

  • la liste des agréés est distribuée auprès des donneurs d’ordre
  • le titre est exigé lors de certains appels d’offres
  • le titre met en valeur l’expertise québécoise en matière de vérification environnementale
  • les titres VEA® et EESA® sont reconnus au niveau international

L’AQVE travaille en collaboration avec différents organismes pour le bénéfice de ses membres et agréés:

Pour une reconnaissance internationale de ses agréés et un gage de compétence pour les donneurs d’ordre

Le Conseil canadien des normes (CCN) :

  • contribue à assurer que notre processus d’agrément répond aux exigences normatives (ISO 17024) pour les Organismes de certification de personnes
  • fournit une reconnaissance internationale de l’expérience acquise et de la formation de praticiens de la vérification et permet ainsi:

·     d’encourager la prestation de services répondant à des normes de qualité élevées

Nouveau directeur général de l'AQVE

Au nom du conseil d’administration de l’AQVE, il me fait grandement plaisir de vous annoncer la nomination de Monsieur Pierre Lupien au poste de Directeur général de l’AQVE avec effet immédiat. Monsieur Lupien possède plus de 35 années d’expérience dans le domaine de l’environnement, tout particulièrement au niveau des projets en géo-environnement.

Pages