Mot du président

Chers membres de l’AQVE, chers agréés.

J’ai récemment accepté la présidence de notre Association lors du dernier conseil d’administration où les membres ont bien voulu me confier cette tâche. Comme je m’implique à l’AQVE depuis 2015 en tant qu’administrateur et en tant que responsable du comité des donneurs d’ordres, j’ai une assez bonne expérience de son fonctionnement et je prendrai les mesures qu’il faut pour assumer les responsabilités qui me sont imparties.  Après plus de 20 ans de pratique environnementale, c’est donc avec plaisir que je m’engage à continuer ce qui a été débuté, et à m’affairer à développer cette organisation pertinente et prometteuse.

Comme vous le savez, après bientôt 25 ans d’existence, notre Association décerne toujours les seuls agréments de la pratique environnementale (VEA® et EESA®), et le Conseil canadien des normes (CCN) vient récemment d’approuver la portée d’accréditation concernant les VEA® junior et les EESA® junior.  Pendant la dernière année, l’AQVE a ainsi vu 6 inscriptions comme nouveaux membres agréés junior, en plus des 14 nouveaux membres agréés réguliers. 

Cette extension de nos responsabilités démontre la progression de l’AQVE comme organisme de certification de personne et nous pousse donc à poursuivre son développement.

De fait, la dernière année a été consacrée à la continuité du déploiement de la planification stratégique débutée en 2016.  Dans ce contexte, nous nous sommes donnés en autre comme mission de faire connaitre l’AQVE auprès des donneurs d’ordres, c’est-à-dire ceux qui confient des mandats aux agréés.  Ainsi, des assureurs, des institutions bancaires ou institutionnelles et des entreprises privées ont été rencontrées afin de les sensibiliser à la compétence des agréés de l’AQVE, aussi bien VEA® que EESA®.  Nous avons aussi fait l’objet d’une entrevue dans le cadre d’un article qui paraitra prochainement dans Le journal des assurances (https://journal-assurance.ca/) sur le sujet des agréés de l’AQVE et de leurs compétences avantageuses pour l’industrie de l’assurance. Enfin, nous avons eu confirmation qu’un important dossier sera publié dans une revue environnementale majeure dans la prochaine année sur le travail et la compétence des agréés de l’AQVE. Tout ça pour faire connaitre les agréments et pour que l’AQVE deviennent la référence par excellence.

Et ce qui a débuté va se poursuivre.  Ainsi, dans la prochaine année, nous travaillerons à : 

  • Développer le soutien à nos membres, dans la mesure de nos moyens ;
  • À continuer de déployer, via les comités, les actions issues de notre planification stratégique ;
  • À travailler à développer le membership et notre financement ;
  • À travailler à rendre notre organisation de plus en plus incontournable aux yeux des donneurs d’ordres et des autorités gouvernementales.

Un tel travail et le maintien de notre Association depuis tant d’années ne peuvent se faire que par le conseil d’administration, notre directeur général et notre secrétariat seuls.  Dans ce contexte, je lance un appel aux membres qui désirent s’impliquer, car nous avons besoin d’aide pour participer à nos comités ainsi qu’aux autres activités dont l’info AQVE, l’organisation de notre colloque annuel et de nos 5 à 7.  

En terminant, je vous invite à nous faire parvenir vos commentaires ou vos idées pour le développement de notre Association et à en devenir des ambassadeurs.

Eric Morissette, M.Sc. Environnement, EESA®
Président
president@aqve.com